Un jour j’y arriverais

Avant notre voyage à Ottawa pour un suivie pour l’œil à mon fils, que j’ai dit à mon marie que j’étais tanner de souffrir, qu’il devait sûrement avoir un medicament ou quel que chose sur la terre qui pouvais m’aider. Anxiété à journée longue depuis des années, c’est en revenant de mon voyage que j’ai retrouver mon petit bébé de 3 mois que mes parents avaient garder que j’ai don pleurer. Par la suite tout s’est enchaîner, les pleures de mon bébé, le hockey de mon plus vieux, mon marie à la chasse, la fatigue, le manque de sommeil et surtout l’anxiété à journée longue.

Je me disait que sa allait passer, avant Noël j’ai été voir mon docteur et je lui est expliquer mon état, je pleurais et je lui est dit que j’en n’avais assez je vivre comme sa. tout ce que je voulais c’était d’être heureuse et vivre un jour a la fois, pas penser dans le passé ni penser dans futur. Nous avons parler beaucoup enssemble et après avoir réfléchis, je lui est dit que jallais revenir après Noël pour voir si j’accepte de prendre des medicaments. J’ai passer Noël et au début janvier je suis retourner la voir en lui disant que j’étais prête à commencer les médicaments mais que aussi javais besoin de parler à quel qu’un.

Elle m’a suggérer une femme docteur et j’ai accepter. C’est en attendant leur appel avec impatience que j’avais un rendez-vous pour le 31 janvier. Oufff dans ma tête je savais que c’était beaucoup trop loin, petit à petit je dégradais. Le mardi, une grosse crise d’anxiété, incontrôlable, je pleurais toute ma vie seule avec mon bébé. J’avais été chercher des calmants naturelle mais je savais tres bien que c’était plus que sa dont j’avais besoin. Le lendemain c’était la journée la plus difficile de ma vie et le lendemain était encore pire, ce soir là j’ai téléphoner une amie, elle est arrivée en 5 minutes.

Elle a voulue m’emporter à l’hôpital mais j’ai pas voulue, la peur embarquait. Une nuit à souffrir, cest le lendemain que j’ai téléphoner à la secrétaire de mon docteur que je lui est dit que je devait voir quelqu’un aujourd’hui. Elle m’avait dit d’aller à midi. Quel soulagement, je tremblait comme tout, une fois entrer dans leur bureau j’ai éclater. Tellement contente que ma mère était là avec moi. Quand mon docetur m’a dit qu’il allais prendre soins de moi que j’ai enfin vue la lumière. Le samedi matin, c’était mon premier medicament et je crois je l’ai embrasser juste avant LOL Le 31 janvier arrive finalement; diagnostiqué avec anxiété généralisée, dépression et OCD.

La peur embarque, j’avais peut d’augmenter les médicaments et d’en prendre un autre aussi. La tante de mon marie est venue passer un mois chez moi, elle m’a tellement apporter beaucoup. Ma mère venait chez moi le midi et gardais les fin de semaine mon bébé. Tout le monde autour de moi étais bien avec ma situation alors sa m’a aider à l’accepter. L’attente était longue mais j’ai appris de sa. Sa m’a permise d’apprécier mes enfants et mon mari plus qu’avant. Mon docteur m’a dit qu’elle ne me laissera jamais tomber et m’a beaucoup encourger pour mon voyage qui s’en venait. Je vivais au jour le jour, même heure par heure, minute par minute. Je lisait des livres pour m’aider, je prenais des respirations, je méditais( parfois), j’allais dehors 5 minutes respirer l’air frais. J’essayais de contrôler mon OCD pour le ménage, bref j’avais pas d’énergie. Je me suis améliorer sur bien des choses mais encore anxieuse.

L’émission BIEN le samedi, me fesait du bien, sortir de la maison me faisait du bien. Un jour je lisais sur internet, un article sur l’anxiété. Sa m’a fait réaliser bien oui je fait de l’anxiété, c’est pas grave, je vais pas en mourir. Je doit l’accepter et mettre ses pensées qui me rendre anxieuse sur un nuage et laisser partir ce nuage. Facile à dire mais pas facile à faire. J’essaye de jour en jour contrôler mon anxiété et je réalise que depuis tellement longtemps j’en fait, c’est incroyable. Je m’encourage en disant que un bon jour je vais y arrivée, avec les medicaments, la thérapie et le travail sur moi même qui est le plus important. Sa prendra le temps qui faut, mais un jour je vais y arriver

P.S j’arrive de mon voyage et j’ai fait le plus beau voyage de ma vie

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *